Eau potable

Cheminement de l’eau

I. Les Captages

Un captage est un dispositif de prélèvement de l'eau brute :

  • soit à partir d'une source qui sort naturellement de terre ;
  • soit à partir d'une nappe d'eau souterraine ;
  • soit à partir d'un cours d'eau, d'un lac ou du réservoir d'un barrage.

Le SESAM comporte 35 ressources sur son territoire.

II. Le Traitement

Des traitements sont réalisés afin de garantir les 600 paramètres microbiologiques et physico-chimiques de critères de potabilité.
Les principales usines présentes sur le territoire du SESAM :

  • Les unités de traitement d'Ultra-filtration :
    -
    à Pont-et-Massène (4 500 m3/jour) ;
    - à Ledavrée-Clamerey (800 m3/jour) ;
  • L'unité de traitement sur filtre à sable :
    - à Chênesaint-La Roche-en-Brenil (2 000 m3/jour) ;
  • L'unité de traitement par Ultra-violet :
    - à Grignon (3 000 m3/jour).

A ces unités de traitements s'ajoutent une trentaine d'unités équipés d'une simple désinfection qui permettent d'assurer la qualité bactériologique.

III. Le Stockage

L'eau, avant d'être distribuée, est stockée dans des réservoirs (Château d'eau et réservoirs semi-enterrés).
66 réservoirs sont répartis sur le territoire et permettent de stocker
20 400 m3 d'eau potable pour alimenter les 94 communes.

L'eau stockée est régulièrement contrôlée et traitée si besoin (chlore).

 

IV. La Distribution

L'eau est acheminée par 825 km de réseaux et 28 surpresseurs. Les réseaux doivent remplir des valeurs de rendement données par la réglementation.

Le rendement du réseau qualifie la proportion de fuites et ainsi l’état général du réseau d’alimentation. Plus le rendement est élevé, moins les pertes par fuites sont importantes. De fait, les prélèvements sur la ressource en eau en sont d'autant diminués. Pour information, le rendement moyen en France métropole est de 72%.

Pour le SESAM, le rendement est de 73.6%.